Quand réaliser un diagnostic immobilier ?

 Posté dans Immobilier et construction

Avant de mettre en vente votre bien immobilier, vous devez établir un dossier de diagnostics techniques encore appelé DDT. Imposé par la loi, il est réalisé par un professionnel certifié. Il informe sur l’état du bien et renforce non seulement votre protection, mais également celle de l’acquéreur. À quel moment doit-il être réalisé ?

 

Diagnostic immobilier : à réaliser avant la vente du bien !

Le dossier de diagnostic technique regroupe tous les diagnostics immobiliers imposés par la loi en cas de vente d’un bien. Ce dernier doit être fourni au client ou à l’acquéreur du bien immobilier au moment de la signature du compromis de vente. Dans le cas contraire, il doit être fourni lorsque la vente est effectuée sans compromis préalable, à la signature de l’acte de vente devant le notaire. Que l’on soit à la capitale ou en province, cela ne change pas même si la transaction a été effectuée par une agence de gestion immobilière Paris ou province.

 

C’est pour cette raison qu’il est toujours préférable de réaliser vos diagnostics immobiliers dès que vous mettez votre bien en vente. Cela vous permettra d’être en accord avec la loi et de mettre ce dossier à disposition des acheteurs lorsqu’ils en feront la demande. En plus de cela, vous évitez de lourdes amendes.

 

En effet, depuis janvier 2011, la loi prévoit que le diagnostic de performance énergétique (DPE) doit être directement intégré dans l’annonce de vente immobilière. De ce fait, vous êtes dans l’obligation de faire appel à un professionnel certifié pour le réaliser. À ce moment, vous pouvez en profiter pour effectuer tous les autres diagnostics nécessaires et faire des économies assez intéressantes.

 

En réalisant votre diagnostic immobilier bien à l’avance, vous pourrez étudier tous les points faibles de votre bien. Vous saurez ainsi facilement les améliorer en fonction des recommandations et suggestions faites par votre diagnostiqueur. Un DDT irréprochable vous permet d’établir la liste des travaux de rénovation à chiffrer  et vous place en position de force au moment des négociations avec de potentiels acquéreurs.

 

Il peut également arriver que votre diagnostiqueur propose la reconduction automatique de votre diagnostic immobilier tant que la vente n’est pas effectuée. Cela vous permet de l’entamer sans souci de la durée de sa validité. Toutefois, pour bénéficier de cette option de reconduction, il est nécessaire de le faire savoir à votre diagnostiqueur.

 

Qui réalise le diagnostic immobilier ?

Tous les diagnostics immobiliers obligatoires doivent répondre à des règles bien précises qui évoluent au fil du temps. Les diagnostiqueurs immobiliers sont des professionnels qui suivent des formations continues pour rester à jour. Ces derniers reçoivent des certifications par un organisme certificateur tous les 5 ans afin de réaliser les diagnostics obligatoires selon les réglementations.

 

Faire appel à un diagnostiqueur certifié vous permet de ne pas vous exposer à des dangers et même à des problèmes de santé. En effet, certains matériaux qu’il faut évaluer sont dangereux pour la santé et seul un professionnel peut savoir comment procéder.

 

Par ailleurs, en faisant appel à un diagnostiqueur certifié, votre responsabilité n’est pas engagée en cas d’omissions ou d’erreurs dans le rapport. Vous êtes protégé et c’est le professionnel qui assume cette responsabilité civile professionnelle. Un point important à souligner, quand il s’agira de faire les meilleurs choix quant au financement des travaux de réparation.

 

Le diagnostic immobilier est important et obligatoire. En le réalisant, vous démontrez non seulement votre sérieux, mais apportez également de la valeur à votre bien. Avant de le réaliser, assurez-vous que le diagnostiqueur que vous choisissez est certifié.

À lire aussi ...

Tapez vos mots clés et cliquez entrer pour rechercher

rendre vos bureaux plus attrayantsclause de tontine