Comment choisir une caméra thermique ?

 Posté dans Le coin des entrepreneurs du Btp

Très utilisée par les professionnels du bâtiment, la caméra thermique est un appareil servant à mesurer les ponts thermiques : idéal, pour repérer par exemple les fuites de chaleur, ou de localiser précisément une source d’énergie, avec son intensité.

Contrairement aux caméras classiques, la caméra thermique doit être utilisée avec précision, et de nombreuses caractéristiques rentrent en jeu pour espérer avoir des résultats fiables.

Les caractéristiques d’une caméra thermique

Avant de songer à l’utilisation d’une caméra thermique, vous devez d’abord vous assurer de choisir un modèle de qualité. Pour effectuer ce choix, vous devez vous appuyer sur des éléments clés que voici.

Pour tout complément d’information, vous pouvez visiter le site Prokam, spécialiste en caméra thermique.

Le type de caméra

Sur le marché, les caméras thermiques sont regroupées en 2 catégories. On a donc d’une part, les caméras thermiques pistolets – qui sont particulièrement destinées aux professionnels.

Elles sont adaptées pour analyser les pertes énergétiques d’une maison. Ce type de caméra thermique dispose également d’un laser pour mesurer avec précision la zone souhaitée.

D’autre part, nous avons les caméras thermiques pour smartphones qui sont plus compactes et donc plus adaptées aux particuliers.

Contrairement au premier type de caméra, celui-ci ne favorise pas une excellente précision de mesure. Vous parviendrez à détecter les zones chaudes ainsi que celles froides, mais n’obtiendrez pas de grande précision dans les mesures. Autant dire que cela ne sera pas d’un grand secours pour un diagnostic thermique pertinent dans le cadre de l’activité professionnelle d’un BET Thermique.

L’angle ou champ de visée

S’exprimant en degrés, l’angle ou le champ de visée est la distance du rayon infrarouge entre l’endroit à analyser et la caméra.

La dimension de ce champ de visée va dépendre de l’usage que vous comptez faire de votre caméra thermique.

Ainsi, il est recommandé de privilégier un large champ de visée si votre caméra thermique est destinée à analyser un vaste espace comme un bâtiment.

En revanche, si la caméra est destinée à analyser la température de petits composants, vous pouvez vous tourner vers un champ de visée réduit.

La plage de température

Une caméra thermique doit être en mesure d’analyser tout ce qui vous entoure. Dans ce cas, la plage de température requise doit être comprise entre -30 et +350°C.

Cependant, si vous souhaitez mesurer des composants dont les températures seront plus élevées, tournez-vous alors vers une plage de mesure capable d’atteindre les 1000 °C, voire plus.

La sensibilité thermique

Il s’agit là du paramètre qui permettra d’établir les différences thermiques, même les plus insignifiantes.

Pour tirer le meilleur avantage de cette sensibilité, sa valeur doit être la plus faible possible. Concrètement, elle ne doit pas dépasser 0,02 °C.

L’utilisation d’une caméra thermique

Maintenant que vous disposez de toutes les clés pour choisir une caméra thermique répondant à vos besoins, voyons plus en détail la partie utilisation.

Lire le guide d’utilisation : à chaque caméra ses spécificités

Pour utiliser correctement votre caméra thermique, consultez d’abord son manuel d’utilisation. Cela vous aidera à connaître les bases, comme la recharge, l’entretien, la manipulation et les différents réglages.

Le positionnement

Pour mesurer les ponts thermiques, vous devez positionner la caméra face à la surface à mesurer.

Vous devez trouver le bon angle de vue, car cela peut impacter sur les variations de température mesurées.

Toutefois, il est conseillé de la positionner de manière perpendiculaire à la surface à analyser.

Par ailleurs, en tenant la caméra thermique, assurez-vous de la tenir très éloignée de votre corps, car celui-ci produit aussi de la chaleur.

Cela peut influer sur la température à mesurer.

La signification des mesures relevées

Lorsque vous pointez votre caméra thermique sur la zone à mesurer, vous obtenez des données en images ou des données chiffrées en fonction du modèle.

Lorsque les mesures relevées sont des images, celles qui sont de couleur bleue signifient que la zone n’émet aucune chaleur.

Logiquement, lorsque les images sont de couleur rouge, cela signifie que la zone dégage de la chaleur.

À lire aussi ...

Tapez vos mots clés et cliquez entrer pour rechercher

nacelle btpsocial ads btp